The Maraudeur's Time

Tic tac tic tac ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment rentrer chez soi trempée guenée et être satisfaite

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comment rentrer chez soi trempée guenée et être satisfaite   Dim 30 Nov - 18:15

Avouons le, pour sortir alors qu'il pleuvait des cordes il fallait être stupide ... Ou maso c'était au choix. Toujours est-il que Mary était toalement trempée et essoufflée quand elle poussa l'immense porte de Poudlard dans l'optique de se mettre à l'abri, son balai tout aussi trempé à la main. Un peu plus tôt dans la matinée, croyant à une accalmie, elle avait décidé d'aller courir un peu dehors pour extériorisé son trop plein d'énergie après que ses compagnes de dortoir l'aient fichue dehors la considérant trop bruyante et excitée pour rester dans leur dortoir. Il fallait bien avouer qu'elle était particulièrement en forme ce jour là et que l'inactivité l'avait rendue totalement incontrôlable. Elle avait commencé par macher tranquillement, jusqu'au moment où un vent violent s'était mis à souffler et là elle s'était complètement lâchée, courant comme une dératée pour aller chercher son balai. Et là, elle en avait profité à mort. Effectuant diverses accrobaties toutes plus dangereuses les unes que les autres, se rattrappant toujours in extremis, fonçant comme un bolide à ras le sol et remontant en chandelle avant de se laisser tomber comme une pierre. Ca elle en avait profité de sa coupure de beau temps. Seulement quand la pluie avait commencé à tomber elle avait bien été forcé d'arrêter ses cabrioles pour rentrer à l'intérieur étant donné qu'elle n'y voyait pas plus loin que le bout de son nez. S'en était suivie une course effrenée pour rejoindre l'école. Et c'est donc pour ça qu'elle se retrouvait comme une andouille, trempée comme une soupe un sourire niais plaqué sur son visage juvénile aux joues rosies par sa course mais aux lèvres légèrement bleuies par le froid. sa tunique beige à manches longues et son jean noir gouttant lamentablement sur le tapis à l'entrée et ses courts cheveux noirs plaqués sur son front. Le pire étant qu'elle se rendait tout à fait compte du ridicule de la situation mais qu'elle contianuait à sourire comme une niasie qu'elle était et qu'elle se laissa tomber en position assise, les jambes coupées et le souffle court de part sa course. Sa chance tenant surtout dans le fait que le hall était totalement désert, elle se relevait, encore pantelante quand elle éternua fort bruyemment pour une jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment rentrer chez soi trempée guenée et être satisfaite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maraudeur's Time :: Hors-Jeu :: Corbeille-
Sauter vers: