The Maraudeur's Time

Tic tac tic tac ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans l'ombre de soi-même[Fifi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Jeu 27 Nov - 23:16

Tranquillité. C’est ce qu’il avait voulu avoir pendant le moment. Mais d’un côté, il ne voulait plus rester simplement dans le dortoir comme il y restait enfermé ces dernières semaines. Non, il devait absolument aller prendre l’air. Étant donner que pour le moment il était seul, il n’avait rien à faire, il décida donc de sortir un peu hors du château. Où allait-il aller ? Il ne savait pas vraiment, il allait laisser ses pas le guider. Le garçon avança lentement, posant le premier pied sur l’herbe, puis le deuxième. Il avait enfouit ses mains dans ses poches, sans réellement faire attention à ce qui se passait autour de lui. Ce qu’il voulait c’était trouver un coin tranquille et calme, où il pourrait malgré tout encore rester seul. Car c’est ce qu’il voulait avant tout, même s’il avait quitté le dortoir.

Arrivé devant le lac, il marcha vers le bord jusqu’à arriver à un coin tranquille où il n’arrivait plus à mettre un pas devant l’autre. Las, il se laissa s’asseoir sur le sol et ramena ses genoux contre son torse. Il les entoura de ses bras et laissa son regard se perdre sur la surface de l’eau. Il faisait plutôt froid aujourd’hui, le vent glacial venait fouetter ses mains et son visage alors que ses joues et ses doigts avaient viré aux rouges écrevisses. Les yeux humidifié, il ferma alors les yeux, malgré le froid qui régnait à l’extérieur du château.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Ven 28 Nov - 12:10

Depuis que Félicia avait appris la terrible nouvelle, qui aurait du lui être révélée bien avant, elle avait constamment l'esprit ailleurs, et les idées noires. C'était à présent clair, Sirius ne lui adresserait plus un seul regard contenant autre chose que de la haine, ne lui parlerait plus. Mais ce qui la tourmentait surtout, c'était Rémus. Comment allait-il? Mal sûrement...et dire qu'elle n'avait même pas été là pour le soutenir dans cette épreuve! Que devait-il penser d'elle, celle qui affirmait qu'il était son meilleur ami? Belle preuve d'amitié que d'aller au bal et partir tranquillement en vacances alors que lui souffrait. Comme il devait la détester lui aussi... La Serpentarde qui ne pouvait pas tenir en place et cherchait la plupart du temps Rémus, s'informa auprès d'un Gryffondor au rez de chaussé qui lui dit qu'il avait vu celui qu'elle décrivait se diriger seul dans le Parc. Sans hésitation elle sortit au dehors, s'il était seul, alors elle pourrait lui parler librement...

Elle fut frappée par le froid de ce mois de janvier et ressera son écharpe autour de son cou. Au bout d'un moment elle aperçut une silhouette recroquevillée au bord du Lac. Le Lac! Pourquoi devait-il se trouver si près du bord... *Bon! C'est pas le moment de faire la froussarde, rien à faire qu'il soit proche du Lac, c'est pas ça qui va m'arrêter quand même!*

Résolue mais d'un pas peu sur, elle marcha donc vers le Gryffondor, son coeur battant de plus en plus vite. Qu'allait-elle dire? Que pourrait-elle faire? Comment la recevrait-il? Toutes ces questions tournaient en boucle dans sa tête, et s'embrouillaient; cependant elle n'arrêta pas de marcher, se rapprochant inéxorablement de Rémus.

Prenant son inspiration, et préférant ne pas regarder le Lac, elle s'assied juste à côté de lui sans dire un mot. Elle l'observa du coin de l'oeil, et vît qu'il avait le rougeaux joues et les mains de la même couleur. Elle étouffa une exclamation et après avoir touché les mains de Rémus enleva immédiatement ses propres gants pour les lui mettre.

"Tu es fou de ne pas mettre de gants par ce temps!"

Puis elle fricsionna les mains de Rémus, les frottant contre les siennes pour les réchauffer. Il ne la fuyait pas tout de suite, c'était sûrement un point positif...seulement elle cherchait ses mots et ne savait quoi dire.
"Je...je sais pas quoi dire, ma conduite a été impardonnable. J'...enfin je ne suis au courant de ce qui t'arrive que depuis...enfin je l'ai appris par hasard à l'anniversaire de Sirius. Tout ça parce que j'ai été trop bête pour l'écouter au moment où il le fallait..." elle s'arrêta et ajouta en soupirant "Tu dois me haïr..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Ven 28 Nov - 22:57

Presque un mois… un mois et son cœur était toujours aussi mutilé, son regard toujours aussi vide. L’anniversaire de Sirius l’avait un peu aidé à sortir de son mutisme, mais maintenant il retombait dedans et dans la solitude. Pas que les autres ne veuillent pas être avec lui, ce n’était pas ça, oh non… c’était lui… Que lui qui voulait être seul… Il n’avait plus envie de rien. La fatigue se lisait sur les traits de son visage, n’avait pas repris le poids qu’il avait perdu pendant ses quelques jours d’absence et les quelques cheveux gris qu’il avait toujours eu s’étaient multiplié. Il sentait un réel vide en lui… .

Il sentait le vent kidnapper la chaleur de son corps, à travers ses vêtements. Ses yeux dorés, qui avaient perdu tout leur éclat, s’était posé pendant un court instant vers le ciel. Peut-être allait-il pleuvoir ? Quelle importance… Il ne relevait même pas les frissons dont était victime son corps.

En temps normal, il aurait entendu ces bruits de pas s’approcher de lui, aurait tourné la tête pour voir qui s’approchait et un sourire aurait naquit sur ses lèvres à la vue de la personne qui s’avançait vers lui… mais non, il n’en fut rien. Ses yeux n’avaient pas bougé sur ce point invisible sur la surface de l’eau, qui elle bougeait au rythme des vagues. Ne relevant pas la tête, n’apercevant même pas qu’on s’asseyait à côté de lui, il était toujours emprisonné de ses pensées, de ses souvenirs et de sa peine.

Il sentit alors que ses mains bougeaient tout seul… hum ce qui devrait être normalement impossible. Lentement il posa son regard sur ses mains… qui étaient entouré d’autres et qui étaient occupé à lui enfiler des gants. Ses yeux se levèrent alors pour se poser sur la jeune fille devant lui. De ne pas mettre de gants par ce temps ? Quel temps ? Tout son corps frissonna après un coup de vent. Ah… ce temps… Il n’y faisait pas vraiment attention à vrai dire… la douleur physique dû au froid n’était rien comparé à la douleur de l’être perdu.

Félicia… Ses lettres… ses cadeaux… il n’avait touché à rien, les cadeaux étaient encore rangés dans un coin de son bureau et les lettres dans son tiroir, non lu. Il n’avait pas eu la force de les lire. Elle parla… une voix qui semblait venir de si loin, malgré qu’elle fût tout près de lui. Il cilla, essayant de sortir de ce néant qui l’avait engloutit, se concentrant sur la voix de son amie.

Il ne releva pas les propos du fait qu’elle était ou courant ou pas… qu’est-ce que ça allait changer ? Rien… Pourtant… L’anniversaire de Sirius ? Anniversaire ! Il ne fit plus vraiment attention aux restes de ses paroles, son regard dirigé vers celui de la jeune fille. Il n’y avait pas pensé…


Je… je suis désolé…, murmura-t-il. Je suis en retard… pardon, bon anniversaire Félicia…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Sam 29 Nov - 16:30

Elle continuait de lui réchauffer les mains tout en parlant, mais Rémus semblait loin, il était là physiquement mais son esprit paraissait ailleurs. Elle ne l'avait jamais vu aussi mal. Son visage était plus sombre, renfermé, ses cheveux comportaient plus encore de mèches grises, il semblait avoir vieilli et ses yeux qui d'habitude pétillaient et éclairaient tout avaient perdu leur éclat. Elle se demanda un instant s'il se rendait vraiment compte de sa présence ou s'il l'ignorait volontairement. Elle préféra penser à la première solution, qui d'ailleurs se révéla être la bonne. Il la fixa et des mots sortirent de sa bouche. Quoi? Son anniversaire? Mais il n'avait absolument pas à s'excuser! Qu'importe son anniversaire, comparé à ce qu'il vivait! Une broutille, un fétu de paille envolé par le vent! Elle cessa de frotter les mains de son ami, posant le dos de sa main sur ses joues rouges. Son visage était littéralement gelé, et il allait s'enrhumer à rester comme ça. Qu'est-ce qui lui avait pris de sortir ainsi par ce froid?

"Ce n'est certainement pas à toi de t'excuser...et tu es tout pardonné." répondit-elle avec un faible sourire.

Zut elle n'avait pas pris son bonnet, n'ayant pas prévu d'aller dehors. Depuis comment de temps était-il assis là à recevoir le vent glacial de plein fouet? *Tant pis.* Elle n'allait pas le laisser comme ça, elle déroula sa grosse écharpe blanche en coton qu'elle s'était cousue elle-même pendant les vacances, et l'enroula autour du cou de Rémus. Elle était tellement épaisse et longue qu'elle faisait l'effet d'une minerve et montait jusqu'aux oreilles pivoine du Gryffondor.

"Voilà tu auras moins froid. Tu peux la garder." dit-elle avec un sourire encourageant en faisant mine de décoiffer gentiment le garçon.

Merlin qu'il faisait froid! A chacune de ses paroles une buée s'échappait de ses lèvres.
"C'est à moi de te demander pardon, je n'ai pas été là quand tu en avais besoin et j'aimerais me rattraper. Je veux être présente pour toi dès que tu en as envie ou que tu te sens seul, tu peux compter sur moi je ne te ferais plus faux bond je te le promet."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Sam 29 Nov - 18:45

Remus baissa les yeux sur la main de la Serpentarde qui venait de se poser sur sa joue. Une source de chaleur… il la sentait cette chaleur combattre le froid qui régnait sur sa peau. Peut être qu’il aurait dû s’habiller plus chaudement… mais il n’y avait pas pensé. Il avait quitté la salle commune, sans vraiment savoir où il irait. Mais dans le château il y avait trop de monde… donc son choix s’était automatiquement porté pour l’extérieur du château.

Il ne devait pas s’excuser… pourtant… oh non, il n’avait pas la force de réfléchir si oui ou non c’était important. Il inspira longuement, la froideur de l’air lui gelait le long de la gorge. Surpris, mais sans réagir, il laissa Félicia lui entourer le cou et une parti du visage avec l’écharpe qu’elle avait. Mais… Il la regardait tandis qu’elle passait sa main sur ses cheveux. Il releva ses mains voulant retirer l’écharpe.


C’est toi qui va avoir froid…

A elle de s’excuser ? Non… elle ne le savait pas et en plus…

C’est mieux ainsi… je n’aurais pas voulu gâcher tes fêtes de fin d’année…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Sam 29 Nov - 19:22

C'était pas possible ça, même dans ses pires moments il préférait penser aux autres qu'à lui. Félicia roula des yeux avec un petit sourire et lui rabaissa les mains qu'il avait levé sans doute pour enlever l'écharpe.

"Mais non c'est pas grave je suis une dure à cuire moi tu crois quoi..." répondit-elle en remettant bien l'écharpe pour qu'il n'y ai pas un seul endroit où le vent pourrait passer. Cependant elle sentait le vent lui fouetter le visage et le cou désormais mis à nu mais retînt un frissonnement. De toute façon au pire si elle avait trop froid elle lui proposerait de rentrer où d'aller aute part...

Gâcher ses fêtes? Il était sérieux là? S'amuser et faire la fête alors que lui se retrouvait orphelin et déprimé? Elle aurait préféré le savoir dans ce cas, là elle trouvait quec'était odieux d'être aussi joyeuse alors que lui était si triste pendants ces derniers jours...

"Me gâcher mes fêtes? Je me sens stupide de m'être amusée, de m'être étonnée que tu ne répondes pas à mes lettres ou que tu ne m'envoies pas de cadeaux...j'ai honte même. C'est plutôt comme ça que j'ai l'impression d'avoir gâché mes fêtes, parce que je n'étais pas avec toi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Sam 29 Nov - 20:02

Avant qu’il ne puisse enlever l’écharpe que son amie lui avait donné, celle-ci, lui rebaissa de nouveau les mains. Mais… il ne voulait pas qu’elle attrape froid. Lui… s’il tombe malade ou non, ça ne changerait pas grand-chose, peu lui importait, mais il ne voulait pas voir Félicia malade à cause de lui. Une dure à cuire ? Normalement il aurait décroché un sourire, mais rien ne vint. Il la regarda un moment puis baissa doucement les yeux, tandis qu’elle lui mettait l’écharpe correctement.

Elle se sentait stupide de s’être amusé ? Non… il n’était pas d’accord, il préférait qu’elle passe ses fêtes tranquillement avec sa famille que d’être resté ici pour lui. Elle n’avait pas à en avoir honte… de toute façon il était resté enfermé dans le dortoir…


Tu n’aurais rien pu faire…, dit-il en détournant son regard vers le lac et baissant la tête. Les quelques larmes qui coulaient sur ses joues lui gelait immédiatement la peau. Il ferma les yeux, voulant empêcher que ses larmes ne coulent… Devant Sirius ou James c’était une chose, mais pas devant Félicia…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Sam 29 Nov - 20:19

Elle était soulagée, soulagée que contrairement à ce qu'elle avait pensé Rémus ne la déteste pas, il s'excusait! Même si elle ne voyait pas pourquoi il s'excusait, vu qu'il n'avait absolument rien fait, il était victime...elle ne lui avait pas expliqué son altercation avec Sirius, après le cours de Botanique, ce qui avait fait qu'elle n'avait pas été au courant pour la mère de Rémus...

Le Gryffondor tourna la tête, ne regardant plus Félicia mais le lac. Mais la Serpentarde elle ne le quittait pas des yeux, tout en pliant et dépliant les doigts pour ne pas avoir les doigts gelés. Elles étaient dures à distinguer, mais c'était bien des larmes qui coulaient sur les joues du garçon, avant de se durcir au contact du vent. Il ferma les yeux mais c'était trop tard, et puis il n'avait pas à avoir honte de ses larmes. Doucement Félicia se rapprocha de lui et l'entoura de ses bras, sa tête posée sur l'épaule de Rémus contre la sienne, ses longs cheveux noirs frôlant le visage du Gryffondor.


"Tu sais tu n'as pas à te retenir, c'est naturel de pleurer surtout dans ta situation...on ne peut pas t'en blâmer." elle fit une pause et reprît "C'est ma faute si je ne savais pas, Sirius a voulu me le dire avant le bal mais comme on était en froid j'ai pas voulu l'écouter et je l'ai envoyé balader..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Dim 30 Nov - 13:52

Il ne savait plus… on aurait pu croire que la vie le mettait à l’épreuve… trop de chose qui arrivaient. Et il n’avait plus envie de continuer, plus de force… ni de volonté… On lui avait enlevé la seule chose qui le gardait réellement en vie. Si on pouvait parler d’épreuve, alors il abandonnait, il n’en pouvait plus…

Remus n’ouvrit pas les yeux en s’entant la jeune fille le prendre dans ses bras. Il sentait la tête de Félicia sur son épaule… Il n’avait as à se retenir ? Ces simples mots avaient suffit pour que d’autres larmes remplacent celles versées. Elle n’avait pas voulu écouter Sirius…


Ce… n’est pas grave…

Non… ce n’était pas grave, du tout. Il n’allait pas poser des problèmes sur quelque chose qui n’en valait pas la peine. Pour lui c’était mieux ainsi, qu’elle soit partie chez sa famille. Le jeune lycan leva ses bras pour entourer Félicia et la serra contre lui, enfouissant son visage sur l’épaule de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   Dim 30 Nov - 19:45

Ce genre de situation pénible et désastreuse, qui déchirait le coeur d'une personne pour le réduire en miettes, semblait atteindre toute autre personne qui avait eu vent de ce problème. Que la personne qui en soit victime vous soit totalement inconnue ou que vous l'ayez seulement croisé, cela vous touche imanquablement. Vous avez de la peine, vous avez pitié mais vous oubliez vite en fin de compte. Au contraire, lorsque la personne concernée vous est proche, que vous lui parlez souvent, que vous la côtoyez tous les jours ou que vous éprouvez des sentiments forts pour elle, vous ne pouvez vous empêcher de ressentir presque comme si cela vous concernait également. Vous n'êtes plus simple spectateur, vous êtes acteur de cette tragédie et vous cherchez donc par tous les moyens à l'aider, à apaiser sa peine. Vous voulez porter sa lourde charge sur vos épaules tout comme elle, espérant la soulager un peu.

Félicia entendît la voix étranglée de Rémus et ferma les yeux tandis qu'il répondait à son étreinte, ne retenant plus ses larmes. La détresse de son meilleur ami touchait la jeune fille et elle ne put réprimer à son tour quelques larmes. Elle s'imaginait s'il lui était arrivé la même chose, s'il n'y avait plus son père, plus sa mère. Elle serait alors seule au monde comme l'était à présent Rémus. C'était trop affreux de perdre des parents qui vous sont chers à un âge si peu avancé. Merlin ils n'avaient que 15 à 16 ans! Ils avaient encore besoin de leurs parents, d'être guidés, soutenus, aimés!

Elle serra Rémus, ignorant le froid, ne le sentant déjà plus, car ça n'importait plus à ce moment-là, elle se sentait déconnectée de la réalité. D'une main elle caressa les cheveux du garçon qui avait sa tête enfouie contre son épaule, se balançant légèrement d'avant en arrière comme une mère rassure son jeune enfant dans ses bras.

"Ca...ça va aller, tu n'es pas seul...tu as des amis qui sont là pour toi, on ne t'abandonnera pas."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'ombre de soi-même[Fifi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'ombre de soi-même[Fifi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Maraudeur's Time :: Hors-Jeu :: Corbeille-
Sauter vers: